OTTAWA – Mercredi, le NPD a présenté ses priorités pour le dernier budget fédéral de Justin Trudeau avant les élections. Le chef du NPD, Jagmeet Singh, et le porte-parole en matière de finances, Peter Julian, demandent au gouvernement libéral de s'attaquer aux problèmes urgents qui touchent les Canadiens et Canadiennes partout au pays, notamment la crise sans précédent du logement, l'augmentation des coûts des soins de santé et le manque criant de services de garde abordables et de qualité.

« Les Canadiens et Canadiennes veulent améliorer leur qualité de vie et celle de leur famille, mais ce n'est pas possible lorsque des besoins fondamentaux comme le logement abordable et les médicaments d'ordonnance sont hors de portée, a déclaré M. Singh. Près de la moitié des gens ne sont qu'à deux cent dollars de ne pas être en mesure de payer leurs factures mensuelles. C'est ce qui les empêche de dormir et, en ne prenant aucune mesure pour régler ces crises, le gouvernement libéral laisse les tomber les gens. »

Le mémoire du NPD présente les propositions du parti visant à mettre en œuvre un régime public d'assurance-médicaments universel et complet, à éliminer les échappatoires fiscales pour les plus riches, à faire en sorte que les générations futures aient un environnement viable et à permettre à tout le monde au Canada d'accéder à un logement sûr et abordable.

« Notre système continue d'être truqué en faveur des personnes les plus riches et des plus grandes entreprises, tandis que les familles canadiennes en paient le prix, a déclaré M. Julian. Nous avons encore 1,2 million d'enfants qui vivent dans la pauvreté et des centaines de collectivités des Premières Nations qui font l'objet d'avis d’ébullition de l'eau. Le gouvernement libéral doit changer de cap pour aider les gens. Le budget de cette année est sa dernière chance de montrer le courage nécessaire pour s'attaquer de front à ces inégalités. »