MONTRÉAL — Entouré des députés néo-démocrates Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie) et Brigitte Sansoucy (Saint-Hyacinthe—Bagot), le chef du NPD Jagmeet Singh a dévoilé aujourd’hui son plan pour reconnecter avec le Québec et rallier les progressistes d’un océan à l’autre.

« J’ai la conviction profonde que le Québec est une nation distincte au sein de notre pays et je vous promets aujourd’hui que je vais être un allié pour le Québec, que je vais faire les choses différemment, a déclaré M. Singh. C’est pourquoi je suis heureux de nommer Alexandre Boulerice comme chef adjoint du NPD. »

Le chef néo-démocrate croit que le député de Rosemont—La Petite-Patrie est le mieux placé pour soutenir ses efforts continus à renouer avec les progressistes du Québec. M. Boulerice sera responsable de recruter l’équipe de candidates et candidats du NPD et de diriger une campagne distincte au Québec.

« C’est tout un honneur pour moi et je suis déterminé à réaliser ce mandat, a confié M. Boulerice. Nous aurons un plan en environnement qui va mettre fin au temps des demi-mesures. Nous allons faire un virage audacieux, courageux, visionnaire. Un virage qui mise réellement sur l’intérêt collectif. »

« Je suis vraiment très fière d’avoir un chef qui est un allié pour le Québec, a ajouté Brigitte Sansoucy, la présidente du caucus québécois. Je vais m’assurer que le NPD aura au coeur de sa plateforme des solutions concrètes pour les Québécoises et Québécois, notamment pour l’emploi, l’agriculture et la famille. C’est ce virage que nous allons prendre. »

D’ici la Fête nationale, les néo-démocrates présenteront une série d’annonces spécifiques au Québec. Le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice, annoncera prochainement la personne prête à se battre pour succéder à Hélène Laverdière comme députée dans Laurier—Ste-Marie.