Le porte-parole du NPD en matière de défense nationale, Randall Garrison, la porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Hélène Laverdière, et la députée néo-démocrate d’Edmonton Strathcona, Linda Duncan, ont émis la déclaration suivante :

« Les néo-démocrates réaffirment leur engagement à soutenir l’aide du Canada pour permettre à l’Ukraine de renforcer ses institutions démocratiques et de bâtir une paix durable dans la région. Dans le but d’obtenir une paix durable, nous demandons au gouvernement libéral de prolonger l’Opération UNIFIER. Celle-ci a été d’une importance capitale pour porter assistance à l’Ukraine. Depuis 2014, le Canada a offert 16 M$ en aide militaire non létale, et il y a présentement 200 soldats canadiens qui aident à former la police et l’armée ukrainiennes. Le gouvernement du Canada devrait annoncer à l’avance qu’il renouvelle l’Opération UNIFIER au-delà de la date de fin prévue en mars 2019 afin d’envoyer un message fort à la Russie comme quoi nous ne tolérerons aucune action envers l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Le NPD a constamment demandé au Canada de permettre davantage aux Ukrainiens d’entrer au pays sans visa. Il non seulement s’agit d’une façon valable pour le Canada de renforcer nos relations bilatérales avec ce pays, mais aussi d’un outil efficace pour aider à renforcer les valeurs démocratiques en Ukraine. Considérant que les Ukrainiens peuvent présentement voyager sans visa au sein de l’Union européenne et que le Canada et l’Ukraine ont un accord de libre-échange, il est étrange que le gouvernement libéral n’ait pas encore mis en place cette politique. Le Canada devrait aussi remettre en place l’Accord sur la mobilité des jeunes qui permet aux Ukrainiens admissibles de faire une demande afin de voyager et de travailler au Canada pour une période allant jusqu’à un an. Il s’agirait d’un autre pas important dans la construction de normes démocratiques et renforcerait notre forte relation avec l’Ukraine.

Les néo-démocrates continueront de demander au gouvernement libéral de mettre davantage de pression sur la Russie afin que celle-ci libère les marins ukrainiens détenus et l’ensemble des prisonniers politiques. Le Canada doit répondre à ces actions en renforçant nos sanctions envers la Russie et en montrant notre appui à nos alliés ukrainiens. Un appui soutenu du Canada à l’Ukraine est vital pour le grand objectif de renforcement des valeurs démocratiques dans la région et pour les intérêts stratégiques du Canada en Europe de l’Est. »