MONTRÉAL – Le NPD dénonce la trahison envers les travailleurs et les producteurs agricoles que représente la signature par le premier ministre Trudeau de l’AEUMC, alors que la clause qui donne un droit de regard aux Américains sur notre industrie laitière s’y trouve toujours et que les tarifs injustes sur l’aluminium et l’acier sont encore en place.

« Justin Trudeau vient de sacrifier des dizaines de milliers d’emplois au Canada. Il a cédé devant Donald Trump et prive le Canada de son dernier levier pour protéger les fermes et les dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses de l’acier et de l’aluminium, a déclaré le chef du NPD, Jagmeet Singh. Le gouvernement Trudeau a promis à répétition qu’il allait défendre le système de gestion de l’offre et combattre les tarifs illégaux de Trump, mais au lieu de ça il vient de porter un coup dur à la gestion de l’offre et d’anéantir tout rapport de force que nous avions pour mettre fin aux tarifs. »

Justin Trudeau laisse ainsi les tarifs de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium de l’administration Trump intacts. Ces tarifs ont des effets dévastateurs pour les 35 000 personnes employées directement dans ce secteur, ainsi que pour les 145 000 autres dont le travail dépend indirectement de la santé de cette industrie. Justin Trudeau a de plus signé cette entente en dépit d’une clause qui compromet la souveraineté canadienne sur son industrie alimentaire en donnant aux États-Unis le pouvoir d’interférer lorsque le Canada crée une nouvelle catégorie de lait dans son système de gestion de l’offre.

« Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a trahi les travailleurs et travailleuses et les producteurs agricoles de partout au pays. Ils ont signé un accord sans même avoir un texte final, ce qui met en péril le travail effectué par l’équipe de négociation du Canada, a ajouté la porte-parole du NPD en matière de commerce international, Tracey Ramsey. Une fois encore, malgré avoir promis d’être transparent lorsqu’il est question d’accords commerciaux, le gouvernement Trudeau a signé l’AEUMC sans que la population canadienne n’ait pu lire le texte. C’est inacceptable. »