OTTAWA – Dans une capsule vidéo diffusée en ligne, le chef du NPD, Jagmeet Singh, demande au gouvernement libéral d’effacer immédiatement les casiers judiciaires que détiennent des milliers de personnes au Canada pour la possession simple de cannabis. M. Singh fait cette demande la veille de la légalisation d’une telle activité.

« Pour certaines personnes au Canada et ailleurs, le cannabis est effectivement légal depuis des années, a affirmé M. Singh. Mais selon qui vous êtes, la couleur de votre peau et l’endroit où vous habitez, les règles ne sont pas les mêmes. » Jagmeet Singh fait référence aux taux plus élevés d’accusations liées au cannabis parmi les Autochtones, les personnes noires et les communautés racisées, même si le taux relatif de consommation est uniforme entre les groupes démographiques.

Les casiers judiciaires pour la possession minime et non violente de cannabis peuvent avoir de véritables effets sur les Canadiens et les Canadiennes des années après leur inculpation. Les casiers judiciaires de ces personnes peuvent leur causer de la difficulté à se trouver un logement, limiter sérieusement leurs possibilités d’emplois et les empêcher de traverser la frontière, ou même parfois de faire du bénévolat dans leur communauté.

« Nous avons des parents à qui on a refusé d’être entraîneurs de l’équipe de soccer de leurs enfants en raison d’une condamnation mineure et sans violence pour une activité qui sera parfaitement légale à partir de demain, a ajouté M. Singh. Si nous voulons vraiment mettre fin à l’approche discriminatoire à l’égard du cannabis, nous devons être prêts à éliminer ces dossiers une fois pour toutes. »

Jagmeet Singh fait une distinction entre son approche et le système de pardon du Canada. Ce dernier coûte plus de 600 $ et peut obliger les gens à attendre des années avant de pouvoir faire une demande qui, si elle est acceptée, ne fera que suspendre le casier judiciaire plutôt que l’éliminer complètement. Au début du mois, le porte-parole du NPD en matière de justice, Murray Rankin, a présenté un projet de loi visant à effacer ces casiers judiciaires.

La vidéo intégrale est ici.