« La publication d’un rapport périodique accablant de l’OCDE sur le Canada constitue un autre appel à l’action révélateur : le gouvernement libéral doit augmenter son aide publique au développement pour respecter sa propre rhétorique d’un engagement renouvelé en développement international, et pour contribuer à l’atteinte des cibles acceptées au niveau international. Bien que le NPD appuie l’augmentation des dépenses dédiées aux femmes et aux filles, il estime tout à fait inacceptable que, comme ce rapport le souligne, l’aide publique au développement fournie par le Canada a décru de 0,31 % du revenu national brut (RNB) en 2012, – lorsque les conservateurs de Stephen Harper étaient au pouvoir – à 0,26 % en 2017, plaçant ainsi le Canada en-deça de plusieurs autres pays membres de l’OCDE. Le plan quinquennal du gouvernement libéral ne nous ramènera même pas au niveau de 2012, et nous permettra encore moins d’atteindre la cible internationale acceptée de 0,7 % du RNB. Le Danemark, la Norvège, le Luxembourg et la Suède ont déjà largement dépassé cette cible. Le Canada, comme tout les autres riches pays donateurs, a l’obligation de contribuer aux efforts pour bâtir un monde meilleur. L’aide extérieure sauve des vies, surtout dans des domaines comme l’assainissement, les services de santé reproductive et l’éducation. L’aide internationale au développement est essentielle pour permettre aux pays en voie de développement de soutenir leur propre population, afin de bâtir un monde plus sain et plus sûr pour tout le monde. Le Canada doit apporter sa contribution.

Par conséquent, je demande au gouvernement de préparer et de présenter un plan pour que nous puissions atteindre le plus tôt possible nos cibles relatives au RNB sur l’aide internationale. Je demande aussi au gouvernement de répondre pleinement aux recommandations du rapport de l’OCDE, notamment en s’attaquant aux nombreuses lacunes importantes soulignées dans ce rapport sur l’engagement du gouvernement envers le développement durable. Les personnes les plus vulnérables du monde en dépendent. »