OTTAWA – Dans une lettre ouverte publiée mardi, 170 personnalités et organisations canadiennes ont exhorté le premier ministre à respecter son engagement de faire du logement un droit de la personne. Le NPD demande au gouvernement libéral de répondre aux préoccupations soulevées dans la lettre ouverte et de faire du logement un droit pour tous les Canadiens et Canadiennes.

« Lorsque des milliers de Canadiens et de Canadiennes dorment dehors dans le froid, les solutions improvisées ne font pas l’affaire. Nous devons travailler à mettre fin au sans-abrisme plutôt que de continuer à aborder le problème comme le font les libéraux en gérant la population itinérante. L’inscription du droit au logement dans la loi démontrerait que tout le monde mérite le droit d’être en sécurité, en bonne santé et en sûreté en ayant un logement convenable», a déclaré la porte-parole du NPD en matière de logement, Sheri Benson.

Bien que Justin Trudeau ait parlé du droit au logement, en novembre les libéraux ont voté contre le projet de loi d’initiative parlementaire du NPD qui proposait d’inclure ce droit dans la loi canadienne.

« Les libéraux ont évité par tous les moyens d’en faire un véritable droit au Canada. Il est temps que le gouvernement tende l’oreille au large soutien qu’obtient l’inscription du droit du logement dans la loi. Les Canadiens et les Canadiennes ressentent les conséquences des logements extrêmement inabordables et le gouvernement doit en faire une priorité absolue», a déclaré la porte-parole adjointe en matière de logement Marjolaine Boutin-Sweet.