« La Journée mondiale de l'environnement est une circonstance favorable pour encourager l'action mondiale de protection de notre environnement – mais c'est aussi une occasion de réaliser le travail qui nous attend pour que le Canada devienne un leader vraiment efficace en matière de changements climatiques.

En vérité, nous n'en avons pas fait assez – que ce soit notre échec à atteindre les cibles décevantes d'émissions fixées par les conservateurs de Stephen Harper, ou la dépense de 4,5 milliards de dollars de l'argent des contribuables pour un oléoduc de pétrole brut – le Canada doit faire preuve de plus de leadership surla scène mondiale.

Le thème de cette année est particulièrement important – Combattons la pollution plastique! – parce qu'il met en lumière la crise qui frappe notre planète en ce qui concerne le plastique dans nos plans d'eau et sur nos terres.

Voilà pourquoi je suis tellement inspiré par le travail de mon collègue, le député Gord Johns, qui oeuvre inlassablement pour créer une Stratégie nationale de lutte contre la pollution par le plastique.

La motion de Gord vise à créer un financement annuel, permanent et dédié pour les corvées de nettoyage organisées par les communautés et pour la réduction de l'utilisation domestique et industrielle des plastiques à usage unique – en plus d'une série d'autres propositions concrètes pour aider le Canada à combattre la pollution plastique.

Les néo-démocrates vont continuer de lutter contre la pollution par le plastique, et pour une protection accrue de nos environnements aquatiques, terrestres et aériens.

En cette Journée mondiale de l'environnement, engageons-nous à nouveau envers notre responsabilité, ici au Canada et partout dans le monde, d'être des champions dans la lutte contre les changements climatiques. Bâtissons un pays qui a une vision pour les générations à venir – parce que quand nous prenons soin de la planète, nous prenons soin les uns des autres. »