« Alors que des célébrations de la fierté débutent partout au Canada, je suis fièrement solidaire des membres de la communauté LGBTQ2, en compagnie des néo-démocrates d'un océan à l'autre. En plus d'être une période de célébration et de solidarité, le Mois de la fierté est aussi une importante occasion de réflexion et un engagement renouvelé pour le militantisme. En fait, l'origine du mouvement de la fierté est profondément ancrée dans le militantisme et le courage. Voila ce qui fait du Mois de la fierté une période si belle et si importante de l'année – elle offre une occasion de nous engager de nouveau à l'action militante qui nous a permis de progresser jusqu'à ce point, ensemble. Mais cela nous rappelle aussi le travail qui nous attend. La communauté LGBTQ2 subit encore des injustices. Prenons par exemple la discrimination persistante envers les hommes gais et bisexuels faisant qu'ils ne peuvent pas donner de sang moins d'un an après avoir été actifs sexuellement, ce qui les empêche de prendre part à ce bel acte qu'est le don de sang, et ce, en dépit des appels appuyés par la science nous demandant de mettre fin à cette interdiction et de faire une transition vers l'évaluation des risques individuels. Cette interdiction de don de sang doit cesser, et les néo-démocrates vont continuer de demander au gouvernement de respecter la promesse en ce sens qu'il a prise en 2015. C'est pourquoi nous célébrons la fierté et nous oeuvrons à redresser ces torts historiques qui perdurent – afin que chaque personne au Canada puisse célébrer sa propre valeur personnelle. En ce Mois de la fierté, rendons hommage à toutes ces Canadiennes et à tous ces Canadiens qui, chaque jour, posent des gestes pour transformer les milieux médicaux, sociaux et politiques qui contribuent à l'avancement des droits des personnes LGBTQ2. Célébrons aussi les organisations qui sont issues de cette lutte et qui continuent de croître; elles travaillent inlassablement à bâtir un Canada plus inclusif. Pensons aussi aux communautés LGBTQ2 partout dans le monde qui subissent des préjudices, de la discrimination, de la violence et de la persécution.

Les néo-démocrates vont continuer de faire avancer les enjeux qui importent pour les personnes LGBTQ2 du Canada, et ensemble, nous bâtirons une société plus juste et plus inclusive, où nous nous élevons toutes et tous. »