Ottawa, 23 mai 2018

Le très honorable Justin Trudeau
Premier ministre du Canada
Salle commune
Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Monsieur le Premier Ministre,

Nous vous écrivons pour vous presser d’honorer l’engagement que vous avez fait à la population canadienne d’abolir les subventions aux combustibles fossiles d’ici 2025. Avec d’autres pays membres du G7, votre gouvernement a pris cet engagement en mai 2017 et l’a réitéré à maintes occasions par la suite.

Nous sommes profondément préoccupés du fait que votre gouvernement n’a pris aucune mesure pour respecter sa promesse d’éliminer les quelque 1,3 milliard $ en subventions payées par les contribuables qui vont à l’industrie des combustibles fossiles chaque année. Au contraire, nous avons vu votre gouvernement aller dans le sens inverse en promettant d’augmenter massivement ces subventions.

En mai 2017, le vérificateur général du Canada a souligné que votre gouvernement n’avait aucun plan pour éliminer ce soutien financier aux énergies non renouvelables. Votre gouvernement n’avait même pas procédé à la première étape de produire une liste complète des subventions à abolir ou à modifier. Le refus de fournir au vérificateur général la documentation demandée laisse bien peu de garanties à la population canadienne que vous prenez vos engagements en matière de changements climatiques au sérieux.

Pire encore, votre gouvernement planifie maintenant une hausse substantielle de ces subventions par l’« indemnisation » d’une compagnie pétrolière du Texas, Kinder Morgan, et de ses actionnaires pour « éliminer les risques financiers » pour son projet d’oléoduc Trans Mountain. Un ancien dirigeant de TransCanada a déclaré que les risques financiers de Kinder Morgan pourraient s’élever à 10 milliards $. Votre plan signifie que les actionnaires de Kinder Morgan seront protégés tandis que la population canadienne assumera l’ensemble des risques financiers et environnementaux liés à cet oléoduc.

Les Canadiens et les Canadiennes sont fortement opposés aux subventions actuelles et proposées à l’industrie des combustibles fossiles. Les deux tiers de la population croient que les compagnies de combustibles fossiles ne devraient pas recevoir d’aide du gouvernement. Mais il est encore temps pour votre gouvernement de bien faire les choses.

C’est pourquoi nous vous demandons de présenter, avant la réunion du G7, un plan d’action concret démontrant comment le Canada compte abolir les subventions aux combustibles fossiles d’ici 2025 et investir ces sommes dans la création d’emplois dans les énergies propres aujourd’hui et demain, et dans des programmes aidant la population canadienne à réduire ses émissions.

Nous demandons aussi que vous confirmiez que vous effectuerez un processus d’examen par les pairs pour l’abandon progressif des combustibles fossiles comme demandé par le gouvernement de l’Argentine, et ce, avant la réunion du G7 les 8 et 9 juin à Charlevoix. Peu de pays du G7 ont réussi à faire un examen par les pairs ayant produit un document transparent et s’adressant au grand public exposant leurs efforts dans l’élimination des subventions aux énergies fossiles. À titre de président du G7, vous devriez saisir cette occasion de prêcher par l’exemple en vous engageant dans cette importante mesure d’imputabilité et en encourageant tous les pays du G7 à s’engager à en faire autant.

De plus, nous vous pressons de faire preuve de transparence relativement à l’« indemnité » que vous procurez à Kinder Morgan ainsi qu’à la somme totale que cela représente. Les Canadiens et les Canadiennes méritent de savoir exactement ce qu’ils devront payer avant que toute entente ne soit signée.

Nous vous voyons souvent vanter votre gouvernement – sur la scène internationale – comme un chef de file dans la lutte aux changements climatiques, notamment lors de votre récente allocution aux diplômé.es de l’Université de New York. Mais cette promesse ne se concrétise pas ici au pays.

Sous votre gouverne, il est maintenant évident que le Canada n’atteindra pas les objectifs de réduction des gaz à effet de serre fixés en vertu de l’Accord de Paris. En fait, votre gouvernement ne réussira pas à atteindre les cibles établies par le gouvernement conservateur précédent, des cibles que vous avez décriées comme complètement insuffisantes.

Monsieur le Premier Ministre, nous vous exhortons à concrétiser vos engagements ici et à l’étranger, et à prendre les mesures nécessaires pour faire du Canada un véritable leader dans la lutte aux changements climatiques au cours du sommet du G7 et par la suite.

En toute sincérité,

Jagmeet Singh
Chef du Nouveau Parti démocratique

Guy Caron
Chef parlementaire du NPD
Porte-parole du NPD en matière d’énergie

Alexandre Boulerice
Porte-parole du NPD en matière d’environnement et de changement climatique
Député de Rosemont–La Petite-Patrie

Peter Julian
Porte-parole du NPD en matière de finances
Député de Burnaby—New Westminster

Richard Cannings
Porte-parole du NPD en matière de ressources naturelles
Député de Okanagan-Sud–Kootenay-Ouest