Quand un quartier se dote des outils pour que sa population se fasse entendre, les résultats dépassent bien souvent toutes nos attentes.

Hier matin, aux côtés des autres éluEs du quartier, j’ai participé aux Café des éluEs, une initiative de Décider Rosemont Ensemble. En mettant de côté nos couleurs partisanes, nous avons discuté avec nos concitoyen-nes des enjeux qui nous tiennent à cœur.

La question posée par la Corporation de développement communautaire (CDC) de Rosemont était simple : quelles devaient être les priorités dans notre quartier et quelles actions concrètes devions-nous prendre pour améliorer notre qualité de vie ?

Les idées n’ont pas tardé à émerger. Je suis toujours aussi émerveillé par l’amour des résident-es à l’égard de leur quartier : ce sentiment d’appartenance fait en sorte que tout le monde désire s’entraider pour rendre ce qui nous entoure plus beau, plus convivial, plus sûr et plus emballant.

La démarche citoyenne Décider Rosemont Ensemble donne vie à cette entraide depuis 2006. Après deux éditions réussies, le troisième chapitre, amorcé en 2018, s’annonce prometteur. Une enquête sur le terrain, un sondage en ligne et des cafés urbains sont proposés pour renouveler les pistes de réflexion des habitant-es de Rosemont.

Vous voulez vous exprimer, vous aussi ? Rendez-vous sur le site de Décider Rosemont Ensemble avant le 1er mai. Les grandes orientations seront présentées lors du Forum social de Rosemont, le samedi 16 juin prochain.


Je salue la collaboration de mes collègues :

  • Marjolaine Boutin-Sweet, députée d’Hochelaga
  • François William Croteau, maire de Rosemont – La Petite-Patrie
  • Jean-Denis Dufort, Commissaire scolaire de Rosemont
  • Christine Gosselin, conseillère de Ville, district Vieux-Rosemont
  • Jean-François Lisée, député de Rosemont
  • Gabriel Nadeau-Dubois, député de Gouin
  • Jocelyn Pauzé, conseiller de Ville, district Marie-Victorin
  • Stephanie Watt, conseillère de Ville, district Étienne-Desmarteau