OTTAWA – À la suite des commentaires formulés par Justin Trudeau hier, à savoir qu’il était ouvert à une vaste gamme d’idées et de suggestions concernant le problème des matières plastiques dans les océans, le député néo-démocrate Gord Johns (Courtenay–Alberni) a invité le premier ministre à discuter de M-151, une motion visant à établir une stratégie nationale pour combattre la pollution par le plastique dans les environnements aquatiques.

« Je me réjouis de l’intérêt du premier ministre envers ma motion pour combattre les déchets plastiques dans l’océan, a indiqué M. Johns. Les générations futures méritent de profiter d’un environnement naturel sain. En travaillant ensemble, avec tous les parlementaires, le gouvernement peut y parvenir, mais il faut agir dès maintenant. »

Au cours de la dernière semaine, plus de 65 000 personnes ont signé une pétition en ligne pour dire au gouvernement canadien d’appuyer la motion de Gord Johns et de s’attaquer à la crise mondiale des déchets en plastique. Le Canada traîne de l’arrière par rapport à ses voisins internationaux sur cet enjeu. Partout dans le monde, plus de 40 pays ont déjà implanté des stratégies pour limiter l’usage du plastique, notamment le Rwanda, la Chine, la France et l’Italie.

« Le Canada n’a pas de politique nationale pour empêcher les matières plastiques de se retrouver dans nos eaux et il n’a pas de mécanisme de nettoyage pour la pollution qui s’y trouve déjà, a ajouté M. Johns. Le gouvernement doit prendre un rôle actif et créer une économie liée au plastique qui soit durable et responsable quant aux déchets qu’elle produit. »