« Chaque année, nous marquons un temps d’arrêt pour réfléchir et pour nous souvenir d’un génocide inhumain commis contre la communauté juive, dont les membres ont été systématiquement assassinés par les nazis.

La destruction planifiée et exécutée de la vie de six millions d’humains est une tragédie horrible que nous ne devons jamais oublier.

À l’occasion de Yom HaShoah, le Jour commémoratif de l’Holocauste, nous avons un devoir de mémoire et de réflexion quant à la nature de ce génocide, à savoir le meurtre brutal de six millions de Juifs, simplement parce qu’ils étaient juifs. Des femmes, des enfants et des hommes ont été exécutés dans des camps de concentration et pourchassés dans leur propre demeure, en raison de leur foi et de leur identité.

Aujourd’hui, nous nous souvenons, mais nous devons aller plus loin, nous devons nous réengager à éliminer la haine sous toutes ses formes, et à toujours faire preuve de vigilance contre la montée de l’antisémitisme et de la xénophobie. »