communaute_musulmane.jpg

« Je ne veux pas que mes trois enfants souffrent de la même discrimination que j’ai vécue », explique un père de famille, qui retient ses larmes. Un témoignage touchant que j’ai entendu lundi dernier à une conférence organisée par plusieurs représentants de la communauté musulmane, sur le thème « Violence au nom de l’islam, quels impacts sur les communautés musulmanes et quelles actions entreprendre ».

Je veux féliciter l’ensemble des organisateurs qui se sont mobilisés si rapidement suite aux  actes criminels commis à Saint-Jean-sur-Richelieu et sur la colline parlementaire qui nous ont tous ébranlés. J’ai pu constater que la communauté musulmane était déjà stigmatisée à tort. Ce serait extrêmement dommage que des tensions sociales soient créées et accentuées à cause de ça, alors il est important de miser sur la réflexion, le dialogue et l’inclusion. 

Thomas Mulcair a déclaré au lendemain de la fusillade à Ottawa que « nous nous sommes levés ce matin dans un pays d’amour, de diversité et de paix, et ce sera pareil demain ». Au NPD, nous refusons de nourrir la peur . Pour cela, nous sommes très vigilants face aux nouveaux projets de loi du gouvernement conservateur qui ont le potentiel d’être très dangereux pour l’équilibre entre la liberté et la sécurité. 

Légende photo : Abou Zirat, Shahad Salman, Haroun Bouazzi, Sara Nacer, Lamine Foura, Asmaa Ibnouzahir, Bochra Manai, Monsef Derrajii.