sauvons_postes_canada.jpg

Le Conference Board du Canada et Postes Canada ont entrepris une campagne de peur et de désinformation en annonçant un supposé déficit de 1 milliard de dollars pour 2020.

Cette prévision est notamment basée sur un déficit prévu de 250 millions de dollars pour l’année 2012. Pourtant, il y a eu un profit de 98 millions de dollars en 2012.

Le rapport du Conference Board du Canada suggère plusieurs solutions au déficit prévu de Postes Canada, notamment la fin de la livraison à domicile. Postes Canada a donc lancé une consultation en ligne pour connaître l’avis des citoyens sur l’avenir des services postaux. Je vous invite à le faire en grand nombre ! Vous êtes nombreux à communiquer avec mon bureau pour dénoncer les changements qui ont déjà été apportés à la livraison du courrier. Voici une occasion de démontrer votre appui envers nos services postaux.

Plutôt que de réduire les services, Postes Canada doit s’efforcer de trouver de nouvelles façons d’offrir des services meilleurs, plus diversifiés, et de générer des revenus grâce au commerce électronique. Dans de nombreux pays, les services postaux ont été renforcés et offrent désormais des services bancaires et financiers qui sont très profitables. Ces solutions permettraient d’assurer la viabilité de notre service postal public et universel. 

Pour partagez vos commentaires sur l’avenir de nos services postaux, cliquez ici.