ottawaII.jpg

Depuis que les conservateurs ont décidé de retirer le Canada du Protocole de Kyoto en décembre 2011, plusieurs citoyens, d’un océan à l’autre, dénoncent vigoureusement ce changement de cap néfaste pour la planète. Plus récemment, le gouvernement Harper a mis fin à la protection de milliers de cours d’eau de notre territoire et s’est retiré de la Convention de l’ONU pour lutter contre la désertification. Trop, c’est trop!

En tant que résidents de Rosemont – La Petite-Patrie, vous avez été particulièrement nombreux à nous écrire pour condamner ces décisions. Il s’agit d’ailleurs des enjeux qui suscitent le plus votre attention, selon la correspondance que nous recevons.

Ces dossiers nous tiennent à cœur et nous poursuivons nos interventions pour clamer haut et fort l’importance d’agir afin de freiner le réchauffement climatique.

Notre porte-parole en matière d’environnement, Megan Leslie, présentera une motion qui sera débattue aujourd’hui à la Chambre des Communes :

Que la Chambre : a) reconnaisse, comme bon nombre de Canadiens et l’Agence internationale de l’énergie, que les répercussions d’un réchauffement de 2 degrés de la température moyenne globale suscitent de graves préoccupations; b) dénonce le manque de mesures concrètes des gouvernements fédéraux qui se sont succédé depuis 1998 pour régler le problème des émissions et honorer nos engagements au titre du Protocole de Kyoto; c) demande au gouvernement de déposer immédiatement son programme fédéral d’adaptation au changement climatique.

Je peux vous garantir que nous ne baisserons pas les bras. Nous n’abandonnerons pas les générations futures. 

Aujourd’hui, nous vous ferons entendre au Parlement!