fete_travailIII.jpg

Des facteurs épuisés, des chèques d’aide sociale qui arrivent avec des jours de retard, des comptoirs postaux qui ferment, du courrier livré à la noirceur : voici quelques-unes des conséquences de la restructuration qui touche Postes Canada.

Jai récemment été en contact avec des facteurs qui souffrent d’épuisement professionnel parce que leur route s’est considérablement allongée. Monter et descendre des escaliers en portant lettres et colis pendant 10 heures par jour, c’est trop demander! De plus, les citoyens se plaignent de recevoir leurs lettres en retard.

Avec mes collègues de l’Est de Montréal, dont les circonscriptions sont rattachées au centre de tri de la rue de Marseille, nous avons écrit au président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra, pour lui demander d’améliorer la qualité des services rendus par Postes Canada et de veiller au bien-être des employés.

Vous pouvez lire la lettre en cliquant ici